The largest maritime festival in the world, with around 10,000 sailors bringing 2,000 vessels to a crowd that can reach a million, happens every four years at the port of Brest, in French Brittany.

It’s a week long international party celebrating maritime heritage from around the world with craft displays, music, food and fireworks… and sailors, sailing and showing off their ships. And the boats are of all sizes from Tall Ships to small ships – some people will attend in their dinghy. In between are the old sailing trawlers, the tunnymen and oyster smacks, pilot cutters, brown-sailed barges, salmon punts, steam launches and a host of others that create contemporary vistas from the old age of sail.

It’s all been photographed by Nigel Pert – a photographic artist whose love of the lines of these old boat designs leaps off the pages of this book. Having photographed every festival, often as an official photographer he’s selected from his rich archive of not just the boats but also the people, the events, the nighttime fireworks, the atmosphere of the quayside cafés in a gorgeously produce book that takes you into the heart of this special event. The photographs are complemented with some in-depth and observant details by Dan Houston. With over 200 photographs, many over full frame across its 100 pages this book is a fabulous feast for the eyes for anyone who loves old boats and the old sea ways – which have been coming together at the Brest festival since 1992.

…But don’t take our word for it – check out some of the comments we have had on the back cover.  The book’s text and captions are in French and English, and a French version of the cover exists as well. Click here to purchase.

 

Tous les quatre ans le port breton de Brest accueille le plus grand festival maritime du monde rassemblant 2 000 bateaux et 10 000 marins et qui attire autour d’un million de visiteurs.

C’est une fête internationale célébrant l’héritage maritime mondial qui présente  pendant  une semaine des  démonstrations d’artisanat de marine, de la musique, des feux d’artifice, sans oublier la restauration… et des marins qui naviguent et font visiter leurs embarcations. On y trouve des bateaux de toutes les tailles et de toutes les formes depuis les Grands Voiliers jusqu’aux tous petits canots. Il y a des vieux chalutiers à voile, des thoniers et des smacks huitriers, des pilotines et des barges aux voiles rouges, des plates pour pêcher le saumon, des canots à vapeurs et une myriade d’autres encore donnant un aperçu d’une époque révolue de la voile.

Le tout est photographié par Nigel Pert, artiste photographe dont l’amour des lignes de ces anciennes embarcations jaillit des pages de ce livre. Ayant photographié toutes les éditions de la Fête, souvent en tant que photographe officiel de l’événement, il a sélectionné dans son immense archive des images non seulement des bateaux mais aussi des hommes, des attractions, de l’ambiance sur les quais, de la vie nocturne,  pour que ce livre vous amène directement au cœur de cette manifestation unique. Les photographies sont accompagnées par légendes et les textes érudits et amusants de Dan Houston, ancien rédacteur en chef de Classic Boat magazine et Classic Sailor. Ce livre de 100 pages avec plus de 200 photos en couleurs est un régal pour les yeux de tous ceux qui aiment la navigation à l’ancienne et la culture maritime et qui se rassemblent tous les quatre ans à Brest depuis 1992.

Vous trouverez quelques premières réactions sur la quatrième de couverture. Le livre est disponible avec une couverture française ou anglaise, mais à l’intérieur le texte et les légendes sont en anglais et en français.

cliquer ici pour le commander.

Adeus Cesaria Evora!

18 décembre 2011

Yesterday’s sad news of the disaparition of Cesaria Evora has brought me to my keyboard again.

I had the chance to meet her after many years of appreciating her calming voice. Cesaria Evora gave a concert in Brest as part the festivities during the start of the Cutty Sark tall Ships’ Race from Brest in 2002. After photographing her performance I exchanged a few words with her and reminisced about my visit to her home town of Mindelo during of my first ever sailing experience in 1984. I had promised to return within a couple of years. Cesaria confirmed that was a good intention and that I must fulfil the promise, even with a few years delay. Unfortunately I still haven’t!

She had the no frills charm of many of the Cap Verdians I had met all those years before and her presence in this world will be greatly missed by many.

  La nouvelle de la disparition de Cesaria Evora hier m’a rendu triste et m’incite à écrire un ou deux mots.

Après avoir apprécié sa voix douce et calmante pendant  plusieurs années,  j’ai eu le privilège de la rencontrer. C’était en 2002 lors des festivités du départ de la  Cutty Sark Tall Ships’ Race à Brest où elle donnait un concert. Sur scène, elle était sereine  faisant très peu de mouvements pendant quelle chantait, mais elle avait une présence indéniable et un rapport fort avec le public. J’ai discuté avec elle après la performance et j’ai partagé mes réminiscences  de sa ville natale de Mindelo aux Iles du Cap Vert que j’avais visitée en 1984 lors de ma première navigation. Je lui ai raconté que j’avais promis d’y retourner dans deux ans au plus tard, mais hélas… Avec ce charme naturel sans affectation propre aux Cap Verdiens que j’ai rencontrés, Cesaria m’a confirmé que l’intention était bonne et qu’il fallait que je remplisse ma promesse, même tardivement. Chose toujours pas faite à ce jour, malheureusement!

Son absence crée soudain un grand vide dans le monde de la musique.

adeus Cesaria

Paimpol 2011

25 août 2011

Paimpol 2011

  Il y a deux semaines, j’ai assisté à la Fête du Chant de Marin à Paimpol. Le temps ne fut pas aussi constamment beau qu’il y a deux ans, faute de la mairie, selon le président Pierre Morvan, mais l’ambiance parmi les 140 000 visiteurs n’en a pas souffert. La flottille des  230 vieux gréements dans le port présentait un spectacle merveilleux, comme d’habitude. L’envergure de ce festival, dont la première édition eut lieu en 1989, fut confirmée par la visite du Ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, le samedi après midi.

Pour voir quelques unes de mes impressions photographiques de la musique et des bateaux cliquez ici.

  The week end before last I was again in Brittany to enjoy the Paimpol Sea Shanty Festival. Although the weather was not quite as consistently fine as during the previous edition two years ago, Saturday afternoon’s rain didn’t dampen the spirits of the 140,000 visitors.  The fleet of 230 old working boats and other historical vessels, with a high proportion of British craft, made a magnificent spectacle in the small fishing port in the centre of its stone constructed town. Music was everywhere on the site, with as well as the excellent selection of sea shanties to be heard, big names such as Sinead O’Conner, the Waterboys and Simple Minds also there to give splendid performances. On the Saturday afternoon the French Minister of Culture, Frédéric Mitterand, (François Mitterrand’s nephew) paid a visit to the festival that was first held in 1989

To see some of my photographic impressions of the event click here.

The Waterboys

La Fermeture Eclair

24 avril 2011

AVRIL 2011

La Fermeture Éclair a ouvert ses portes à Caen, le 1er avril (!) 2011. Ce nouveau lieu d’artistes est le challenge imaginé par l’association AMAVADA : investir 1600 m²  de bâtiments voués à la démolition  d’ici 2 à 3 ans pour en faire un centre artistique avec dans l’aile gauche une salle de spectacle, d’une capacité de 400 places debout ou 250 assises, dans le prolongement, un espace d’exposition, une boutique dédiée aux éditeurs indépendants et aux objets d’artistes, ainsi qu’un centre de documentation-ressource. Le Petit Lieu Poilboine* n’est plus ! Vive La Fermeture Éclair…Enfin…Qu’elle vive à fond le peu de temps qu’elle va avoir à vivre…et c’est bien parti !

*Poilboine : mot extrait du vocabulaire « amavadien » dont vous pourrez peut-être trouver la signification en allant fureter dans la boutique très éclectique de la Fermeture Éclair.

Paris Bal Rock

Le 8 avril avait lieu le premier spectacle sous forme d’un Concert-Bal :

En lever de rideau le groupe Cocktail : playback humoristique et rock’n roll

Cocktail

En « vedette anglaise » les Goaties, groupe caennais de rock-punk :

les Goaties

Et en grande vedette le Paris Bal Rock avec plus de 200 tubes du musette au punk en passant par le rock’n roll

Paris Bal Rock

Paris Bal Rock

Cliquer pour voir d’autres photos

HOTEL AKDOV

 Hôtel Akdov (en verlan dans le texte) sur un texte de Zwy Milshtein autour de la peinture en général et de sa vie en particulier dans une mise en scène de Valéry Dekowski. 3 représentations seulement ont eu lieu du 21 au 23 avril 2011 en présence de l’artiste.

Zwy Milshtein

Trois soirées de ce « Cabaret Milshtein » , où l’on pouvait déguster bortsh, harengs et vodka servis par des hôtesses « sovieto-sexy » dans le hall-bar-expo de la Fermeture Éclair.

hôtesses "sovieto-sexy"

Les expos Milshtein sont visibles jusqu’au 30 juin à la Fermeture Éclair :

« UNE VIE NOCTURNE VUE PAR MILSHTEIN » : portraits superposés peints sur bâche

La Fermeture Eclair

« LE TAG » peint directement sur un des murs de la fermeture éclair

« PAPILLON NOCTURNE DE PARIS » : 10 planches gravées à voir dans la boutique de la fermeture éclair

cliquer pour voir les photos du cabaret Milshtein  

************

JUILLET 2011

Nathanaël Frérot dans "La Croûte"


Dans le cadre du stage artistique pluridisciplinaire « LE GRAND TOUTOU »  la compagnie AMAVADA présentait en juillet 2011 : La Croûte, un récit d’anticipation de Valéry Dekowski et Nicolas Sorel d’après « la route » d’Agota Kristof, Le Grand Tout, une farce déclamatoire, ésotérique et rock’n roll et Le Monstre, un conte philosophique d’Agota Kristof.

Voir quelques images