Corsica Classics 2016

 

I am in Corsica for the week following the Corsica Classics regatta.

The first racing day was Monday with an excellent race in the bay of Ajaccio where the thirty classic yachts present vied with one another for the Ajaccio Trophy that was presented to the winning team, Serenade,  during a cocktail at Ajaccio town hall in the evening.

Tuesday the fleet sailed off with a breeze of 15 knots to the day’s destination of an anchorage in Cala d’Orzo where all had dinner and enjoyed a beach party « Chez Francis ». I sailed there as a guest aboard the yawl Patna 1920, designed by Nicholson.

Today I am aboard Halloween, one of the regatta’s support vessels this year, racing towards Bonifacio. This evening crew will be at liberty to explore the ancient town.

Je suis en corse en train de suivre la Corsica Classic regatta. La première journée de course était lundi, quand la flotte d’une trentaine de beaux yachts classiques était en lice pour le Trophée de la Ville d’Ajaccio, décerné au vainqueur du jour, Serenade, lors d’un  « cocktail » à la mairie pendant la soirée.

Mardi, les concurrents partaient dans une bonne brise de 15 nœuds avec, pour destination, un mouillage à Cala d’Orzo, où la soirée s’est terminée tard avec un superbe diner et  « beach party » Chez Francis. J’ai fait la course comme invité à bord du yawl de 1920 dessiné par Nicholson, Patna.

Aujourd’hui je suis à bord d’un « support ships » de la régate, Halloween, cotre aurique de la table de dessin  de Fife en 1926, pendant qu’on régate vers Bonifacio où les équipages auront quartier libre pour explorer l’ancienne ville ce soir.

Corsica Classics 2016

 

 

 

Corsica Classics 2016

Corsica Classics 2016

 

 

Corsica Classics 2016

Corsica Classics 2016

Corsica Classics 2016

Corsica Classics 2016

 

Corsica Classics 2016

 

Corsica Classics 2016

Serenade

Corsica Classics 2016

Halloween

 

  Pour la première fois, après des dizaines de visites en Corse au cours des derniers 25 ans, j’ai pris le temps d’aller explorer l’intérieur de  » l’Ile de Beauté » que j’avais envie de connaître en apercevant les montagnes depuis la mer. J’ai choisi le sentier qui traverse la Corse d’est en ouest, « Mare a Mare », pour aboutir sur le rivage de la baie d’Ajaccio où je devais faire un reportage sur les Régates Impériales pour la quatrième année. C’était l’occasion idéale d’essayer le Leica M9 que je venais de recevoir, qui va sûrement devenir un compagnon de voyage indispensable.

  For the first time after dozens of visits to Corsica over more than 25 years, I managed to find the time to explore the interior of the « Ile de Beauté », as I have always wanted to each time I admired the mountains from the surrounding seas. I hiked a part of the » Mare a Mare » that runs from the east to the west coast  finishing on the shores of the Gulf of Ajaccio where I was to do an assignment on the Régates Impériales, for the fourth consecutive year. This presented the ideal opportunity to test my new Leica M9, that I am sure will become a faithful companion on my travels.

cliquez pour voir quelques images – click to see a few images