À bord de St Christopher, un sloop de Sparkman & Stephens de 1968.

_BNP2117_Cannes-ST_2018_N_PERT.jpg

_BNP2172_Cannes-ST_2018_N_PERT

_BNP2334_Cannes-ST_2018_N_PERT

_BNP2404_Cannes-ST_2018_N_PERT.jpg

Voir l’album

Voiles au Vent

4 mars 2016

IMG_3235_BD

flag_fsA partir d’aujourd’hui vous pouvez visiter ma dernière exposition, Voiles au Vent, dans le restaurant Les Longitudes de la Corderie Royale de Rochefort, France. Cette collection de mes images, tirée de plusieurs de mes reportages, s’inscrit dans la thématique de l’exposition temporaire actuelle de la Corderie : Face au Vent.

flag_uksYou can visit my latest exhibition, Voiles au Vent (Sails in the Wind), at the restaurant Les Longitudes at the Corderie Royale in Rochefort, France. The images in this collection are extracts from many different reports along the theme of the Corderie’s current temporary exhibition Face au Vent (Before the Wind), which is displayed till the end of the year.

L’accrochage ce matin :

L1000924_N_PERT L1000926_N_PERT L1000935_N_PERT

Les Régates Royales 2013

28 septembre 2013

_NPR0612_N_Pert

Elena

Click to see more images

_NPR0449_N_Pert

 

Pour la première fois aux Régates Royales, une petite flottille de huit « Broads One Design » est venue régater dans la baie de Cannes aux côtés des « Big Boats ».

_NPO9298_N_Pert

Malheureusement, lors de la première course, le vent s’étant levé l’un d’entre eux a démâté.

_NPR0811_N_Pert

Click to see more images

Lors de la deuxième course de ce Trophée Panerai, j’ai choisi de naviguer à bord de Chinook.

_NPR0999_N_Pert

_NPR0929_N_Pert

Il y avait du vent et, très vite, nous avons distancé les autres bateaux si bien qu’en passant la ligne d’arrivée, ils ne formaient plus que de petits points à l’horizon …

_NPO9620_N_Pert

Click to see more images

 

On the Road Again

9 septembre 2013

Watch this Space!

The annual pilgrimage south to the Côte d’Azur is about to start. This year is a Monaco Classic Week year, so that is our first mission; the first race is on Thursday.
Next week Rolex are sponsoring a series of challenges between various metre class yachts in Portofino, Italy, we are going to be there.
Then, of course, there is the magnificent Bay of Cannes and the Régates Royales. This year, unfortunately (fortunately in certain ways), I will only be able to cover the first couple of days’ racing as I am photographing the stopover of the Mediterranean Tall Ships’ Race in Toulon for the organisation. This will also mean that I won’t arrive in Saint Tropez at the start of the wonderful Voiles de Saint Tropez, but will be present as soon as my commitments at Toulon are fulfilled.
We shall try and post images regularly from all these events, both on the blog: https://nigelpert.wordpress.com and on my facebook page. Should you have a use for any images, in whatever form, don’t hesitate to contact me.
As we drive back north after this month with the classic fleet and the tall ships we will swing by Rochefort on the west coast of France to admire the now fully rigged Hermione and see how the fitting out is progressing.

RüM at the Régates Royales in Cannes last year

RüM at the Régates Royales in Cannes last year

Skylark, Eilidh, The Blue Peter et Eilean

Cliquer pour voir les images

Les Régates Royales 2012

29 septembre 2012

Elena

 

Du soleil, du vent mais aussi de la pluie, des conditions météo changeantes…

cliquer pour voir les images

Each year at the Régates Royales I meet up with my friend Benjy who usually has another invention to show me. This year he has rethought his Stasha stacking dinghy a little and made a version using see through plastic as used in boat covers etc. The Stasha ST.

It is essentially the same as last year’s version, but with that extra dose of fun. Click here to appreciate the effect in my series of photos, including the demonstration of its sailing capabilities during a thunderstorm in the Vieux Port. Plans and full assembly instructions can of course be ordered from Benjy at www.woodenwidget.com . See my article https://nigelpert.wordpress.com/2010/09/21/les-regates-royales-2010/  for photos explaining the stacking principle of the Stasha.


  Faisant un bond en avant de 4 ans  on est encore à Brest, pour « Brest 1996« . Cette fois, les services de communication ont utilisé beaucoup de mes images de 1992 dans les diverses publications en amont de l’évènement. La fête même m’a donné l’occasion d’augmenter mon stock d’images de bateaux de travail et de grands voiliers.

Entre temps,  ma carrière photographique devenait de plus en plus maritime. Je continuais mon travail  dans la photo de tourisme avec des contrats dans les stations balnéaires anglaises telles que Brighton pour laquelle j’ai réalisé toutes les brochures de tourisme pendant 4 ou 5 ans, mais j’avais aussi  assisté à la deuxième Armada à Rouen en 1994 et j’avais contribué à l’illustration de deux livres qui sont sortis à l’issue de cette fête. Par la suite j’ai participé à l’élaboration du livre officiel de chaque Armada édité par PTC, de Rouen. Pendant cette période, j’ai approfondi mon investigation des grands voiliers en allant à Edinbourg en 1995 pour le départ de la Cutty Sark Tall Ships’ Race qui eut pour toile de fond un ciel de coucher de soleil nordique magnifique.

Agneta

C’était aussi à cette période qu’a commencé ma relation avec les yachts classiques. Ayant vu des images de ces embarcation splendides faites par mes collègues, j’ai décidé qu’il fallait que j’aille les voir de mes propres yeux. En 1994, je suis parti en stop pour le sud – St Tropez – et j’ y suis arrivé le samedi après midi pour trouver le port vide. J’ai croisé les gens du Chantier du Guip qui montaient un stand promotionnel. Ils m’ont expliqué qu’il y avait d’abord les Régates Royales à Cannes et que tous les bateaux venaient en course le lendemain. Je m’étais trompé de ville! Pas de problème, les gars du Guip m’ont emmené à Cannes le soir, car ils y avaient un diner. Pendant qu’ils se mettaient en smoking sur le parking du vieux port, je commençais à demander une place pour la régate du dimanche. Chance innouie, le premier bateau auquel je me suis adressé m’a accepté à bord. C’était Agneta, le superbe cotre en acajou vernis, autrefois propriété d’Agnelli, le PDG de Fiat. C’était l’avant dernière Nioulargue qui commençait cette semaine là. Depuis, je suis descendu dans le sud de la France presque chaque année pour témoigner de l’engouement croissant pour ces yachts classiques.

Revenant aux vieux gréements, 1996 était l’année la plus ambitieuse pour les fêtes maritimes :

La fête à Brest était le point culminant de presque deux mois de navigation. Inspirée par Brest 1992, un équipe d’Anglais avait décidé aussi de monter une fête maritime – le lieu choisi était Bristol, presque à l’intérieur des terres au fond du Bristol Channel et l’estuaire de la rivière Severn.

Entre Bristol et Brest tout un programme de navigation avait été élaboré sous le nom  « Atlantic Rendez-vous » : après Bristol, Castletown Bere, Irlande puis La Rochelle, Rochefort, Penzance, Aberwrac’h, finalement Brest et bien sûr, comme toujours après Brest, Douarnenez.  Il n’y avait que 13 bateaux à faire toutes les étapes… et un photographe!

Pour me rendre à Bristol j’avais donné rendez-vous à un ami pour embarquer sur Red Goose, son bateau  de 9m à Penzance, en Cornouaille. La météo était abominable et il a décidé de ne pas risquer le passage. Dans le port de Penzance il y avait aussi le bateau français Frya une belle goélette franche construite en 1907 à Marstal au Danemark. Elle venait  d’arriver après un passage depuis Brest très mouvementé. Parmi les quatre membres de l’équipage, personne n’avait dormi pendant 36 heures. Ils avaient choisi de profiter du calme du port pour prendre un peu de repos. Juste arrivé après un passage rapide de la Baltique, il y avait aussi Norden un caboteur Norvegien de 1870, basé à l’époque, à Lubeck. Ils avaient eu vent arrière le long de la Mer du Nord et de la Manche sous un coup de vent de force 9 et avec leur nouvelle voile carrée ils volaient. Eux, ils allaient continuer et contourner le Lizard et Lands End pour monter face au vent vers Bristol. Ils m’ont accepté à leur bord.  Ce fut le début d’une longue amitié avec ces fous nordiques qui bénissaient la mer avec un coup de schnaps chaque fois qu’ils s’y aventuraient. Déjà, je suis resté avec eux jusqu’en Irlande, avec une halte après Bristol à Gloucester pour faire des travaux indispensables de calfatage sur la coque qui prenait pas mal d’eau après sa descente du nord.

En Irlande j’ai embarqué à bord du chalutier de Douarnenez Face au Vent pour le retour vers la France. J’ai profité d’une halte à Audierne dans le sud de Bretagne pour continuer le voyage à La Rochelle en voiture avec mon ami, l’artiste Ronan Le Berre, pour être sûr de ne rien manquer. Ronan était dans l’équipe d’organisation des « Atlantic Rendez-vous ».  J’ai fait la liaison La Rochelle Rochefort avec un bateau presse, qui m’a posé à l’embouchure de la Charente me permettant de faire des prises de vue au milieu des champs de blé, pendant que les bateaux montaient la rivière vers l’ancienne ville militaire.Laisse Les Dire remonte la Charente

J’ai passé les deux étapes  suivantes avec la réplique en aluminium de la goélette signée Alden, Petite Lande. Après un repas d’équipage somptueux fourni par la communauté de pays d’Aberwrac’h j’ai embarqué, pour la première fois, à bord de la goélette de la Marine Nationale, l’Etoile, pour une arrivée digne de l’occasion à Brest.

à suivre…

Cliquer pour voir l’album photos Brest 1996

et aussi Brest 1992 et Brest 2000

Cannes - Les Régates Royales 2010

On the second day of the « Régates Royales » in Cannes, despite a pessimistic forecast in the morning the yachts left the quayside towards the end of the morning for excellent day’s racing with a force three to four SE blowing, in the Mediterranean sunshine.

Click to see some photos

Pour le deuxième jour des « Régates Royales » à Cannes, malgré une météo assez pessimiste, les bateaux ont quitté les quais en fin de matinée pour une excellente journée de course avec un vent de force 3 à 4 sous le soleil méditerranéen.

Les Régates Royales 2010

21 septembre 2010

Voir les images des Régates Royales

Vu ce matin sur le quai avant le départ des bateaux pour la première régate : Le Stasha nesting dinghy. Avec ses 10 kg, c’est le dinghy le plus léger du monde. www.woodenwidget.com
www.ventspleen.com/?p=209

Cannes - The Stasha dinghy

Voir les images

This morning in the port at Cannes I had the pleasure of witnessing a demonstration of Woodenwidget’s latest creation: the  Stasha nesting dinghy. This magnificent little craft weighing 10 kilos is the worlds lightest tender. It is easily assembled and disassemble into its two halves that nest together for deck stowage. www.woodenwidget.com
www.ventspleen.com/?p=209

Click to see some pictures of « Les Régates Royales »

En ce mardi 21 septembre, pas de vent ! à 15H06 la course des classiques est annulée