Tout au long de la semaine les flottilles se déplacent de port en port : de Vannes à l’Ile aux Moines, du Logeo au Crouesti, d’Arradon à Saint Goustan…

_NPW7051SdG2017_N_PERT

A la voile ou à l’aviron

_NPW6788SdG2017_N_PERT

dans un petit bateau

_NPW7024SdG2017_N_PERT

ou un grand bateau

_NPW7108SdG2017_N_PERT

Tranquillement

_NPY1740SdG2017_N_PERT

ou sportivement

_NPW6780SdG2017_N_PERT

pour mieux savourer le soir l’ambiance dans le port…

_NPW6709SdG2017_N_PERT

voir l’album

_NPY1516SdG2017_N_PERT

Lundi 22 mai, pour la parade d’ouverture de la Semaine du Golfe, j’étais en haut du mât du Morgenster. Toute la flotte était menée par les bateaux de la SNSM qui fête ses 50 ans.

_NPY1474SdG2017_N_PERT

Parmi les grands voiliers présents pour cette édition, on peut citer :

La Recouvrance

_NPY1400SdG2017_N_PERT

Le Shtandart

_NPW6655SdG2017_N_PERT

et le Kaskelot

_NPY1381SdG2017_N_PERT

parmi les yachts classiques, Pen Duick

_NPY1526SdG2017_N_PERT

et, parmi les petits, les Water Wags

_NPY1271SdG2017_N_PERT

Voir l’album

 

 

_npw4693vdst_2016_n_pert

Voir l’album

Adeus Cesaria Evora!

18 décembre 2011

Yesterday’s sad news of the disaparition of Cesaria Evora has brought me to my keyboard again.

I had the chance to meet her after many years of appreciating her calming voice. Cesaria Evora gave a concert in Brest as part the festivities during the start of the Cutty Sark tall Ships’ Race from Brest in 2002. After photographing her performance I exchanged a few words with her and reminisced about my visit to her home town of Mindelo during of my first ever sailing experience in 1984. I had promised to return within a couple of years. Cesaria confirmed that was a good intention and that I must fulfil the promise, even with a few years delay. Unfortunately I still haven’t!

She had the no frills charm of many of the Cap Verdians I had met all those years before and her presence in this world will be greatly missed by many.

  La nouvelle de la disparition de Cesaria Evora hier m’a rendu triste et m’incite à écrire un ou deux mots.

Après avoir apprécié sa voix douce et calmante pendant  plusieurs années,  j’ai eu le privilège de la rencontrer. C’était en 2002 lors des festivités du départ de la  Cutty Sark Tall Ships’ Race à Brest où elle donnait un concert. Sur scène, elle était sereine  faisant très peu de mouvements pendant quelle chantait, mais elle avait une présence indéniable et un rapport fort avec le public. J’ai discuté avec elle après la performance et j’ai partagé mes réminiscences  de sa ville natale de Mindelo aux Iles du Cap Vert que j’avais visitée en 1984 lors de ma première navigation. Je lui ai raconté que j’avais promis d’y retourner dans deux ans au plus tard, mais hélas… Avec ce charme naturel sans affectation propre aux Cap Verdiens que j’ai rencontrés, Cesaria m’a confirmé que l’intention était bonne et qu’il fallait que je remplisse ma promesse, même tardivement. Chose toujours pas faite à ce jour, malheureusement!

Son absence crée soudain un grand vide dans le monde de la musique.

adeus Cesaria