L1001384SdG2017_N_PERT

Sur l’île d’Arz

voir l’album

NP013457SdG2017_N_PERT

sur les quais à Vannes

voir l’album

NP013563SdG2017_N_PERT

et sur l’île aux Moines

_NPY1516SdG2017_N_PERT

Lundi 22 mai, pour la parade d’ouverture de la Semaine du Golfe, j’étais en haut du mât du Morgenster. Toute la flotte était menée par les bateaux de la SNSM qui fête ses 50 ans.

_NPY1474SdG2017_N_PERT

Parmi les grands voiliers présents pour cette édition, on peut citer :

La Recouvrance

_NPY1400SdG2017_N_PERT

Le Shtandart

_NPW6655SdG2017_N_PERT

et le Kaskelot

_NPY1381SdG2017_N_PERT

parmi les yachts classiques, Pen Duick

_NPY1526SdG2017_N_PERT

et, parmi les petits, les Water Wags

_NPY1271SdG2017_N_PERT

Voir l’album

 

 

Grand tirage souvenir à commander à la boutique/printshop

Le Trophée Bailli de Suffren vient de s’achever pour la dixième année consécutive. Cette course, issue de l’envie d’avoir un événement destiné aux bateaux classiques dont les propriétaires sont des régatiers ayant un goût pour le grand large, ou plutôt croiseurs mais avec un soupçon d’esprit de compétition, se passe entre St Tropez en France et Malte, en passant par la Sardaigne (Porto Rotondo) et la Sicile (cette année à Sciacca).

Je participais à cet évènement pour la première fois, bien qu’ayant assisté aux discussions bien avant que la première édition soit lancée, et l’idée m’avait alors enchanté. Au niveau météo, je n’ai pas choisi la meilleure année – le vent était rarement au rendez-vous pour faire avancer les 18 voiliers concurrents. En revanche, au niveau du plaisir, de l’ambiance entre les équipages, les organisateurs et les hôtes aux étapes, on ne pouvait pas demander mieux.

Voici quelques unes de mes impressions photographiques.

A regarder aussi mes albums associés à ce reportage : Sciacca, Malte et Pompei

The Trophée Bailli de Suffren has recently finished for the tenth year running. This race, born of the desire to provide an event for classic yachts that would appeal to owners of a racing nature, but with a desire to taste the high seas or the cruiser who still has an element of competitiveness in his character is run between St Tropez in France with stopovers in Sardinia (Porto Rotondo) and Sicily (Sciacca, this year).

I participated for the first time. I didn’t choose the best year from a meteorological point of view with little wind to drive the 18 competitors. However, as far as the spirit of friendship and appreciation of having a good time, between the different crews, organizers and hosts of the various stops goes – it was top!

Here are a few of my photographic impressions of the event:

Also, check out the  other associated albums : Sciacca, Malte et Pompei